LE R.I.T.M.O® 

machine-1776925_640.jpg

QU'EST-CE QUE LE RITMO® ?

Le Retraitement de l'Information Traumatique par les Mouvements Oculaires (RITMO®) est une technique de gestion des traumatismes inspirée de l'EMDR®. La source est une découverte fortuite effectuée en 1984 par une psychologue américaine Francine Shapiro. Elle observe une réaction du cerveau lorsque celui ci est soumis à des stimulations bilatérales. Cela provoque une diminution des émotions liées à la pensée présente.  La technique est rapidement utilisée  sur les personnes atteintes d'un syndrome de stress post-traumatique avec les vétérans du Vietnam. Au vu des résultats très positif, cette méthode est importée en France sous le nom d'EMDR® France par David Servan-Schreiber et réservée au domaine médical, puis vulgarisée à travers des techniques telles que la RITMO®.

 

QU'EST-CE QU'UN SYNDROME DE STRESS POST-TRAUMATIQUE ?

Lors d'un traumatisme ponctuel ou répété ( catastrophe, accident, abus, agression...), notre cerveau est soumis à un stress intense qui perturbe son fonctionnement  notamment au niveau de l'hippocampe et de l'amygdale.

Le traitement de l'information lié à ce trauma ne s'effectue pas et la scène se répète sans cesse dans le cerveau avec une montée très forte de l'émotion dès que la personne se retrouve confrontée à quelque chose ou un évènement faisant écho.

Les symptômes peuvent être diverses : Altération de la gestion des émotions, la concentration, l'estime de soi, la relation avec les autres , les croyances mais aussi présence de somatisation, d'addiction .

LA TECHNIQUE

La séance commence par un partage avec le sujet sur le traumatisme vécu, les déclencheurs actuels de l'émotion et les impacts familiaux, sociaux,... dans une logique systémique .

Le retraitement du ressenti négatif s'effectue alors par des stimulations bilatérales visuelles ( effectuer des mouvements des yeux de droite à gauche), auditives ou corporelles ( par exemple sur chaque épaule).

L'évolution du ressenti de l'émotion est à chaque étape contrôlée puis quand le niveau est acceptable par le sujet, une auto-affirmation positive est mise en place . Des émotions très fortes peuvent être vécues. Le professionnalisme du praticien ainsi que la mise en place d'un lieu ressource permettent alors d'avancer dans les meilleures conditions.